Les Lyres de Septembre

scanner-du-livre.jpg

Résumé

Publié chez les éditions Chloé des lys, le recueil de textes poétiques « Les lyres de septembre » du poète Togolais Ayayi Gblonvadji Ayi  se situe au carrefour du  mystique et du philosophique. L’auteur à la recherche de lui même pose une série de questions sur la raison des choses,  Il existe dans ce monde des forces dont nous n’avons pas l’idée, des forces qui nous dépassent, « Les lyres de septembre » constitue un début de questionnement, un recueil où les questions à défaut d’être répondues donnent naissance à d’autres. Tout commence ici et fini ailleurs. Le cheminement devient alors intéressant quand on se voit pris dans l’univers du poète qui lie à volonté le clair à l’obscur, laissant libre court à son imagination quelque peu débordante. Son amour pour la philosophie, sa soif de connaissance et son inspiration  font de lui une tête rare ; celui là qui traite des sujets variés, tantôt déiste, tantôt philosophe, tantôt conjectural, tantôt rationnel. Ecrit en vers rimés, chacun des textes du recueil soulève une question, éveille l’esprit et interroge. Les lyres de septembre est un recueil qui situe l’homme dans son univers et en même temps en dehors de l’univers, là où l’esprit, faute de force ne peut avec certitude cerner les réalités pour certains illusoires, pour d’autres inexistantes. Il traite du temps, de la mort et de la vie avec discernement. 

Extrait

         AU BAL DU REPOS

  • Ces voiles que je vois au loin 
  • Vont au concert des étoiles,
  • Je rêve d’y aller présenter mes toiles.
  • Cette guitare dans le lointain
  • Invite au bal du repos
  • Où les fantômes sans os
  • Dansent en se tenant la main.
  • Cette lumière qui scintille
  • C’est le phare des âmes mûres,
  • Elle les éclaire et toujours brille,
  • Loin du bruit, loin des murmures.

            

Published in:Livre d'or ||on septembre 1st, 2008 |

Créer un Blog | Nouveaux blogs | Top Tags | 5 articles | blog Gratuit | Abus?